B. L’axe

No Gravatar

Notre sphéroïde est positionné sur un axe qui est la résultante de l’équilibre de nos sphéroïnes. Les sphéroïnes sont elles mêmes chacune sur leur propre axe.

Nous fonctionnons sur un système de centrage qui fait notre équilibre permanent en tout.

Ainsi quand nous sortons de notre axe, nos mécanismes de rééquilibrage se mettent en place afin de nous retrouver.

Et si le déséquilibre devait à être trop important alors nous chutons et d’autres mécanismes viennent à notre secours afin de limiter les conséquences de cette perte de repère.

Ainsi comme quand vous trébuchez, ce sera vos mains qui se tendront en avant afin de vous aider à ce que les éventuelles blessures n’atteignent pas vos parties vitales.

Toutefois si la chute devait être violente, trop forte ou trop difficile à supporter ; vos systèmes de compensation ne pourraient plus vous sauver.

Le déséquilibre d’une de vos sphéroïnes désaxe votre sphéroïde. Si le rééquilibrage ne peut se faire par cette sphéroïne alors les autres tenteront de compenser.

Et quand, il n’y pas plus de possibilité de compenser alors nous constatons la perte de notre sphéroïde.

Nous connaissons tous l’exemple l’arrêt cardiaque suite à une peur violente. Autre exemple, la non connaissance sinon le respect des règles d’hygiène la capacité de notre sphéroïne physique sa perte de capacité à ne plus pouvoir combattre les maladies. Ou, dernière exemple, suite à une violente attaque de notre sphéroïne psychologique la perte de notre des capacités d’un individu ou simplement la perte de mémoire.

Cette recherche permanente de l’équilibre permet le mouvement.

<< Précédent                Suivant >>

Sphéroïde – Notre planète intérieure

This site is protected by WP-CopyRightPro
%d blogueurs aiment cette page :